09/12/2008

Faciliter la participation aux réunions des personnes en difficulté d'élocution

Pour participer, les personnes avec difficulté de parole ont des besoins spécifiques en fonction de la nature de leur déficience (troubles associés notamment sensoriels).

Quel que soit le handicap, même un trouble de la parole, l’APF s’engage à ce que l’adhérent ou l’usager soit intégré à part entière aux discussions et aux débats, au sein des réunions associatives, institutionnelles ou en dehors, de façon à prendre pleinement sa place d’acteur et de citoyen. (cf : Projet associatif Démocratie ensemble, acteur & citoyen)

Le Groupe Initiative Nationale a établi un cahier des charges précis de l'accessibilité à l'attention des organisateurs qui accueillent un public de personnes en difficulté d'élocution. A consulter à la suite...

Lire la suite