• Assistant de communication : plaidoyer APF France handicap

    A l’initiative du groupe initiative national « difficultés d’élocution et de communication », le conseil d’administration d’APF France handicap a adopté le plaidoyer « Pour le droit à choisir et à bénéficier d’un assistant de communication ».

    Ce plaidoyer s’appuie sur des témoignages de personnes ayant des difficultés d’élocution et de communication, sur des constats et porte un certain nombre de revendications :

    • la reconnaissance de l’assistance de communication dans le périmètre de l’élément "aide humaine" de la prestation de compensation du handicap (PCH) ;
    • la proposition systématique et le financement de cette assistance de communication de façon automatique dans des contextes spécifiques (juridiques, police, hospitaliers et santé) ;
    • l’accès et le choix d’un assistant de communication par la personne ;
    • la reconnaissance des compétences particulières liées à la fonction d’assistant de communication et une professionnalisation de ce domaine ;
    • la mise en place d’une certification "Assistant de communication".

      Découvrez le plaidoyer « assistant de communication » : [cliquez ici]
  • "Et pourtant, elle pense, elle parle... avec Marielle Lachenal

    Regardez ce très beau témoignage de Marielle Lachenal ...

     Le live Facebook (en replay)

     

  • Assistance à la communication - un réel besoin ... ( Témoignages video )

    Nous vivons dans un monde où la communication orale est importante ; de la simple réservation d'une table au restaurant, à la défense d'une thèse pour un étudiant.

    Ce maillon qu’est la communication et l’expression est brisé pour les personnes en difficulté d'élocution ou de communication (DEC). Ce sur-handicap n’est pas suffisamment reconnu.

    Lire la suite

  • Arasaac : nouveau site et personnalisation des pictogrammes avant téléchargement

    OCTOBRE, mois de la CAA : le mois d'octobre annonce une campagne de sensibilisation autour l'apport de la Communication Alternative Améliorée  aux personnes dépourvues de la parole ou en difficulté pour communiquer.

    ARASAAC met à disposition de ses utilisateurs plus de 11 000 pictogrammes traduits en 23 langues via son nouveau site Internet.

    ARASAAC met à disposition de ses utilisateurs plus de 11 000 pictogrammes traduits en 23 langues via son nouveau site Internet.

    Arasaac a annoncé la mise en ligne de son nouveau site le vendredi 2 octobre sur son groupe Facebook. (Communiqué)

    Principales nouveautés :
    - Un nouveau moteur de recherche, plus efficace, plus visuel,
    - Possibilité de personnaliser les pictogrammes avant téléchargement,
    - Accès direct à de nombreuses ressources : matériaux à télécharger, classe Aula Abierta, qu'est ce que la CAA.
    https://beta.arasaac.org (le site est actuellement en phase beta et en cours de traduction en 23 langues. L'équipe d'APF Lab le Hub s'est portée candidate pour la traduction en français, comme C-RNT l'avait fait pour le site précédent). 

    Nouveau portail Arasaac : personnalisation des pictogrammes avant téléchargement

    Nouveau portail Arasaac : personnalisation des pictogrammes avant téléchargement

    Sur la page d'accueil, commencer par choisir le français si votre navigateur ne le propose pas automatiquement. Les rubriques sont situées sur le côté gauche. Scrollez et cliquez sur l'icône "Pictogrammes" : une page affiche le nouveau moteur de recherche :
    - Nouveaux pictos : les pictogrammes récemment ajoutés sont consultables en cliquant sur le bouton "new" situé à droite du bouton de recherche.
    - Recherche : saisissez un nom et les pictogrammes disponibles s'afficheront dans une nouvelle interface plus visuelle.
    Ci dessous le résultat après avoir saisi "Communiquer"+"Parler" :
    communiquer au téléphone, en face à face, en langue des signes, en pictos...

    Nouveau portail Arasaac : personnalisation des pictogrammes avant téléchargement

    Recherche "communiquer+parler" : communiquer au téléphone, en face à face, en langue des signes, en pictos...

    Cliquer sur le picto désiré : celui ci s'affiche sur une nouvelle page, permettant de le personnaliser : 
    - Edition noir et blanc ou couleur. 
    - Choix de la couleur d'arrière plan.
    - Largeur et couleur de la bordure. 
    - Affichage singulier ou pluriel. 
    - Icône pleine ou barrée. 
    - Temps : passé, présent, futur. 
    - Identifiant (plusieurs thèmes)
    - Apparence des personnes (colorisation du visage et des cheveux). 
    - Affichage du texte (en haut ou bas de picto), couleur et police du texte.
    - Effet zoom, glisser-déplacer l'image dans le cadre et choix de la résolution.

    Nouveau portail Arasaac : personnalisation des pictogrammes avant téléchargement

                        Personnalisation d'un pictogramme : colorisation du fond d'écran, du visage, des cheveux, affichage du  texte, etc... 

    Les pictogrammes peuvent être chargés dans des dossiers 'favoris", ou être directement téléchargeables.
    L'onglet "Matériaux" renvoie vers un moteur de recherche permettant d'accéder aux documents (.Doc, PDF) partagés sur le thème des pictos. (ex : doc Covid 19 / tableaux de communication, ressources...)
    L'onglet "Aula Abierta" renvoie vers le portail de la classe ouverte Arasaac (outils, logiciels libres, ressources utilisant les pictogrammes de l'ARASAAC...)
    Enfin, l'onglet "Outils en ligne", (côté gauche de la page), renvoie aux ressources Arassac telles qu'elles existaient sur l'ancien site.

    L'une des nouveautés les plus importantes du nouveau portail est l'inscription des utilisateurs sur le portail en utilisant leur e-mail, leur compte Facebook ou Google. 
    L'accès en tant qu'utilisateur enregistré permettra de créer et de stocker des listes de pictogrammes préférés et de partager des documents ou des traductions de ceux-ci directement, bien que toujours sous la supervision finale des administrateurs Web.

  • Communication adaptée Covid-19

    Le coronavirus, pour tous, est source d'incompréhensions multiples mais encore plus pour ceux et celles qui ne savent pas lire ou qui sont en situation de handicap mental.

    Nous publions ici des liens et des documents qui aideront les accompagnants à adapter leurs outils de dialogue et d'expression.

    Ils ont été validés par le groupe PULSE.

     

                     Gestes barrières. Confinement. Rester en bonne santé pendant le confinement.
                     Faire ses courses. Aller à l'hôpital. Lavage des mains.
                     Ces fiches sont illustrées (et non pas pictogrammées), et réactualisées régulièrement
                     en fonction des consignes gouvernementales.
      •  
    • Documents en FALC toutes origines

    Il y a beaucoup de documents en FALC, mais la plupart ne sont pas adaptés aux personnes non lectrices. Dans nos structures, beaucoup des résidents ont besoin d’une information plus claire et facile à comprendre (pas nécessairement FALC, mais juste « FAC », je dirais même « PFAC comme Plus Facile à Comprendre »… !)

      • Attestation simplifiée
        • version officielle validée par le gouvernement - elle n'est pas accessible à tous, surtout aux personnes mal voyantes. Il manque certains points comme l'hôpital...
    • En audio
      • Attestations de déplacement (AVH) avec explications audio et téléchargements papier séparés ultra simplifiées pour déficience visuelle:AVH
    • A l'étranger
      • Aux US en anglais des outils CAA traduits en français depuis le 1er avril: PPC
      • En espagnol, site et page Facebook Arasaac - certains des documents sont en word, et faciles à comprendre sans connaître l'espagnol, on peut les traduire rapidement: ARASAAC
      • Tableau assez complet sur besoins et ressentis de la personne malade, comprenant également la représentation en pictos des actions du soignant - très complet mais à adapter, les pictos sont très petits - traduction depuis Isaac Pays-Bas : http://www.isaac-nf.nl/covid-19-aac/frenc
      • Livres sans textes illustrés pour adultes, deux sur le Covid-19, un sur le confinement et un sur la maladie - très intéressants pour entamer ou enrichir un dialogue - gratuits en ce moment : https://booksbeyondwords.co.uk/downloads-…/beating-the-virus
      • US : le site Isaac international publie quelques ressources en anglais : https://www.isaac-online.org/english/conference-2020/covid-19/

     

  • Coronavirus : un clip musical sur le confinement, réalisé par les résidents d'une maison d'accueil spécialisée

     

    Les résidents de cette résidence spécialisée à Cormontreuil ont tous contribué au clip sur le confinement. / © Capture écran Youtube
    Les résidents de cette résidence spécialisée à Cormontreuil ont tous contribué au clip sur le confinement. / © Capture écran Youtube

    Ils sont 44 résidents avec un handicap moteur sévère dans une maison d'accueil spécialisée près de Reims, à Cormontreuil. Ils ont réalisé, avec l'équipe soignante, un clip émouvant sur le confinement. 

    Par Matthieu Mercier

    La mise en ligne de ce clip musical sur le confinement a provoqué des larmes parmi les résident de la maison d'accueil spécialisée, ce vendredi 27 mars. Un clip, raconte Fabienne Ducerf, chef de service socio-éducatif, qui a été élaboré avec l'ensemble des résidents et du personnel de l'établissement situé à Cormontreuil, près de Reims.

    "Ce clip, on en a eu l'idée, car on a une équipe d’animation avec une salariée qui anime une chorale. Une aide soignante, Juliette, qui chante très bien. Avec les résidents, ils ont fait cette chorale et transformé la parodie "Confinés". Puis un éducateur a monté le clip et l'a publié ce vendredi sur Youtube. Il a été réalisé en une semaine. Cela a resserré les liens, certains pleuraient, des familles nous ont dit que c’était super". Un peu de positif, en période de pandémie, voilà qui fait du bien. 

    VIDEO réalisée par les résidents et les soignants de la Maison d'Accueil Spécialisée Marc Toussaint, à Cormontreuil près de Reims. 1ère partie: Musique adaptée à partir de "Libérée, Délivrée" - Anais Delva (la reine des neiges). 2ème partie: Texte réalisé par Julien Pontvianne, résident de la structure spécialisée, autour du confinement suite à l'apparition du Covid-19. "Ce clip a été effectué pour apporter un peu plus de joie, de force et de cohésion au sein de notre établissement en ces temps difficiles..."
     
    Clip musical et Texte de la MAS MARC TOUSSAINT

    "Tout ce qu'il s'est passé autour de ce clip, ça fédère aussi l’équipe. Car même si tout le monde est volontaire, et que nos résidents vont bien, l'organisation est diférente en ce moment, poursuit Fabienne Ducerf. Les visites sont interdites, on prend beaucoup de précautions". Une organisation différente de celle qui prévalait avant le confinement. Les résidents doivent rester dans leurs chambres. Certains ont le droit de déambuler, mais de façon encadrée. Une situation lourde, "alors on essaye de divertir", précise la soignante.
     

    "Les réseaux sociaux, pour maintenir un lien, c'est positif"

    Le clip a tenu compte des distances sanitaires. Il a été partagé via les réseaux sociaux. La maison d'accueil a mis en place sa page Facebook.

    On découvre l'impact positif des réseaux, même confiné on peut aller à la rencontre des gens.
    - Fabienne Ducerf, chef de service socio-éducatif


    Dans cet établissement, les résidents sont 44 en temps normal. En ce moment, ils sont 31, âgés de 18 à 80 ans, car c’est un lieu de vie.  Et environ 20 soignants. "On fait partie de l’association d'aide aux IMC du Nord et de l’Est. Une association créée par des parents d’enfants pour informer sur les personnes infirmes moteurs cérébrales. Ce qui est frustrant, c’est que le milieu hospitalier est mis en valeur, les Ephad mais nous, le secteur IMC, on ne parle pas de nous qui sommes confinés, avec des résidents fragiles. Tous les jours, on tend le dos, car si le virus arrive chez nous, ça va être compliqué". 

    Ils ont des masques, "au compte-goutte. On espère qu’on va tenir. Nous expliquons la situation aux résidents, mais ça a été compliqué. Ils souffrent de ne pas voir leur famille, on a mis en place des appels par Skype. On conserve le lien. Le Skype, ça rassure tout le monde, ils peuvent se voir…et préserver le lien familial". 
     
  • Consignes, si je suis peut être malade du virus dans un établissement

     

    Si je suis malade, je peux donner la maladie à d’autres personnes.

    Je dois donc protéger les autres :

    • Mes proches
    • Les professionnels
    • Les résidents de ma structure

    Je fais certaines choses pendant deux semaines, au moins :

    Je continue à faire ce qu’on m’a déjà dit :

    • Me laver les mains, ou me faire laver les mains, très souvent
    • Tousser ou éternuer dans mon coude
    • Me moucher dans un mouchoir en papier et le jeter tout de suite
    • Ne pas serrer les mains, ni embrasser les autres.

    Maintenant que je suis malade, je dois porter un masque :

    • Surtout pendant qu’un professionnel me fais des soins, la toilette …
    • Quand des personnes s’approchent de moi à moins d’un mètre

    Je dois prendre ma température  si je peux, ou demander à un professionnel de vérifier ma température.

    Je dois dire si je ne me sens pas bien :

    • Si j’ai froid, si je frissonne
    • Si j’ai du mal à respirer
    • Si je toussebeaucoup

    Je reste le plus possible dans ma chambre, dans mon studio, chez moi :

    • Je n’invite pas mes amis et les autres résidents dans ma chambre
    • Je peux faire des activités seul comme par exemple :

    Lire, regarder la télé, jouer à des jeux vidéos, des jeux en réseau, regarder des documentaires  sur mon ordinateur

    • Je ne dois pas sortir de mon établissement

    Je reste en contact avec les gens que j’aime

    • Par téléphone
    • Par mail
    • Par skype

    Si je suis tout seul chez moi :

    • Je reste en contact téléphonique avec les professionnels de mon service
    • Les professionnels de mon service vont m’appeler souvent pour vérifier que je vais bien.

     

  • Affiche- Consignes à respecter si je suis malade du virus dans un établissement

    Nous sommes tous et toutes dans des situations bizarres, inédites, particulières, certains sont chez eux, d'autres travaillent, d'autres encore ne voient plus leurs proches etc... Le virus désorganise toutes nos vies. 
    certains personnes peuvent ne pas bien comprendre tout ce qui se passe.
     
    C'est pourquoi ces documents ont été rédigés pour tenter de leur faciliter la compréhension.
     

    APF france handicap vous propose cette affiche