09/12/2008

Faciliter la participation aux réunions des personnes en difficulté d'élocution

Pour participer, les personnes avec difficulté de parole ont des besoins spécifiques en fonction de la nature de leur déficience (troubles associés notamment sensoriels).

Quel que soit le handicap, même un trouble de la parole, l’APF s’engage à ce que l’adhérent ou l’usager soit intégré à part entière aux discussions et aux débats, au sein des réunions associatives, institutionnelles ou en dehors, de façon à prendre pleinement sa place d’acteur et de citoyen. (cf : Projet associatif Démocratie ensemble, acteur & citoyen)

Le Groupe Initiative Nationale a établi un cahier des charges précis de l'accessibilité à l'attention des organisateurs qui accueillent un public de personnes en difficulté d'élocution. A consulter à la suite...

Lire la suite

02/12/2008

Donner la parole au sein d'une association : bonnes pratiques

"Savoir dire nos besoins :  comment organiser les réunions pour que notre parole soit  entendue, reconnue, promue, valorisée au sein d’une association."

Intervention à la conférence d'ISAAC, Louvain, 2008

Stéphane Irigoyen, Fabien Sabatier,
Adhérents de l’Association des paralysés de France

Tout d’abord je tiens à vous dire notre fierté d’intervenir aujourd’hui à cette conférence. Notre groupe APF est déjà intervenu à Bruxelles, à Neuchatel, à Dijon, bref, nous sommes devenus des fidèles, et Isaac nous donne la motivation nécessaire pour promouvoir la communication alternative et augmentative au sein de l’Association des Paralysés de France, immense association.
Notre groupe existant depuis 2003 s’est constitué en « Groupe d’initiative nationale des personnes ayant des difficultés d’élocution ». Il développe un peu partout des groupes dédiés à ceux qui communiquent différemment et sensibilise l’association et le grand public.

Lire la suite