27/02/2014

Extrait du "Guide du handicap dans la fonction publique hospitalière"

En cas de handicap d'élocution

Trouble de la parole difficulté-d'élocution.jpg

Trouble de la communication

Mutisme

Surdimutité

Muet

Déficience caractérisée par :

troubles d'articulation : difficultés de prononciation des groupes

consonantiques, mots déformés

troubles de la voix : anomalie de la hauteur, du timbre, de l'intensité,voix nasonnée

muets

Il est important d'accorder plus de temps aux personnes dont la capacité de

communication a été altérée.

D'origines diverses la personne peut être privée de la parole ou avoir une élocution

difficile. Dans tous les cas, la technique d'accueil adaptée doit se baser sur la

communication non verbale.

Être muet n'implique pas forcément d’être sourd.

Les nouvelles technologies mettent à disposition des appareils de communication à

voix synthétique avec accès, via l'écran tactile, à des claviers alphabétiques,

phonétique ou à pictogrammes.

Quelles que soient les difficultés d'élocution, la personne peut utiliser le

téléphone à l'aide du SMS. Les messages vocaux pré–enregistrés et les appareils de

synthèse vocale peuvent permettre d'envoyer quelques messages vocaux.

Le trouble de la communication intervient dès qu'il y a un contact avec l'autre. Par exemple une

personne peut bégayer mais pas quand elle chante ou qu'elle joue un rôle.

Les outils davidlelaluzolo@free.fr 

 

Les fiches pratiques

Conseils pratiques

Votre interlocuteur peut avoir une élocution difficile du fait d'un handicap moteur

cérébral ou de séquelles d'un traumatisme crânien. Son intelligence n'en est pas

altérée. Ne confondez pas le trouble. N'hésitez pas à lui faire répéter, tout en lui

laissant le temps de vous répondre. Ne changez pas votre façon de parler.

N'ayez pas peur de lui faire répéter ou de lui demander si l'on peut utiliser un autre

mode de communication (synthèse vocale, écrit, symbole, …)

Adressez vous directement à votre interlocuteur, face à face tout en vous efforçant

d'occulter les difficultés que vous pouvez avoir en essayant de la décoder.

Invitez d'infantiliser, de tutoyer ou même de vous tourner vers l'accompagnant au

lieu de votre interlocuteur en situation de handicap.

Votre interlocuteur peut avoir des mouvements incontrôlés du visage, des rictus

faciaux comme la crispation, n'y prêtez pas garde.

VOCABULAIRE

La surdimutité : se dit des personnes sourdes et muettes suite à des lésions

organiques.

La dysphasie : anomalie du développement du langage qui entraine l’échec d’une

acquisition normale du langage.

Le problème de langage : votre interlocuteur éprouve des difficultés à choisir ses

mots, à les combiner pour faire des phrases ou même à comprendre leur sens.

Le trouble de la parole : votre interlocuteur a des difficultés d'articulation et de

prononciation.

Le mutisme : La personne est privée de la parole pour des causes psychologiques

(exemple : le mutisme sélectif où l'incapacité de parler est liée à des situations où

il est inconfortable)

Les outils davidlelaluzolo@free.fr 

 

Les fiches pratiques

Ce qu’il faut savoir

INFORMATIONS JURIDIQUES

Article 75 de la loi du 11 février 2005

« La langue des signes française est reconnue comme une langue à part entière.

Tout élève concerné doit pouvoir recevoir un enseignement de la langue des signes

française. Le Conseil supérieur de l'éducation veille à favoriser son enseignement. Il

est tenu régulièrement informé des conditions de son évaluation. Elle peut être

choisie comme épreuve optionnelle aux examens et concours, y compris ceux de la

formation professionnelle. Sa diffusion dans l'administration est facilitée. »

Article 76 de la loi du 11 février 2005

« Les personnes aphasiques peuvent se faire accompagner devant les juridictions

par une personne de leur choix ou un professionnel, compte tenu de leurs difficultés

de communication liées à une perte totale ou partielle du langage ».

CENTRE DE RESSOURCES

Site Internet à visiter :

Dysphasie, site d'informations pour les enseignants sur la Dysphasie :

http://www.dysphasie.org

Dyslexie – Association des parents d'enfants dyslexiques, association de

soutien des dyslexiques. Documentation pour parents et enseignants, contacts

régionaux et forum de discussion. France : http://www.apedys.org

Association Parole–Bégaiement – Liste de discussion, faqs, documentation,

plan de traitement, grille d'évaluation et tests : http://www.begaiement.org

Vidéo :

François TRUFFAUT, « L'Enfant sauvage », 1969

Arthur PENN, « Miracle en Alabama », 1962

Randa HAINES, « Les Enfants du silence », 1986

Ils peuvent vous renseigner :

Association Avenir Dysphasique

Association des Parents d'Enfants Dyslexiques (APEDYS)

Les outils davidlelaluzolo@free.fr –

 

Les fiches pratiques

Optimiser l'accueil & le poste en cas de

handicap d'élocution

Besoins Solutions Détails

Faciliter la communication Les images

Elles représentent des personnes, des lieux, des actions, des idées, ou des mots

L'accompagnant

Aidant ou interprète

Le code imagé ou symbolique

Les pictogrammes et lesclasseurs d'images

L'aide technique

L'ordinateur et la machine àécrire, synthèses vocales

L'alphabet

Il se présente sous forme de

tablettes, de feuillets

plastifiés, etc.

Autres

Outils ou techniques de communication non verbale

Les outils davidlelaluzolo@free.fr

Guide complet 

Les commentaires sont fermés.